border=0

Définition de la distribution

La distribution est l' action et le résultat de la distribution . Ce verbe , quant à lui, fait référence à la fragmentation ou la division de quelque chose pour le distribuer . Par exemple: "Je pense que la répartition des tâches n’était pas juste: j’en ai eu les plus difficiles" , "L’homme d’affaires a décidé de procéder à une distribution de ses biens avant de s’installer en Inde, où il envisage une nouvelle vie" , " La distribution de l'assistance aux victimes des inondations se fait de manière inefficace .

En plus de tout ce qui précède, nous devons souligner que le partage est un verbe qui dérive du latin, en particulier de «distribuer» et qui se compose de deux parties clairement différenciées: le préfixe «re», qui peut être traduit par «répétition», et le préfixe. verbe "partire", qui est synonyme de "diviser".

Le concept de distribution est également utilisé pour nommer le document qui enregistre ce qui a été distribué: "Selon la distribution, chaque famille a reçu une parcelle de deux hectares pour pouvoir construire sa maison et planter le sol" , «Dans la distribution, les détails des fonds ne sont pas clarifiés et la manière dont ils ont été distribués n'a pas été expliquée» , «Un audit devrait être effectué pour confirmer les données contenues dans la distribution» .

À l'époque coloniale de l' Amérique , il y avait ce qui est devenu connu sous le nom de distribution indienne . C’était un système d’ exploitation qui obligeait les Autochtones américains à travailler pour les Espagnols en échange d’un salaire minimum. Les conquérants ont réparti la main-d'œuvre autochtone entre les propriétaires de différentes exploitations minières et agricoles, forçant les autochtones à obéir à leurs patrons. Une fois la saison de travail terminée, les aborigènes ont été renvoyés à leurs réductions.

De la fin du 16ème siècle au début du 19ème siècle, la répartition des Indiens est effective, elle vient remplacer la commission créée dès le début par le découvreur Christopher Columbus. Il convient de souligner que ce système d'utilisation forcée de ce qui était la main-d'œuvre autochtone était fondé sur trois principes fondamentaux ou maximes:
- Rémunération forcée, sur la base des montants fixés par les autorités existantes.
-La rotation hebdomadaire.
-La contrainte sur les indigènes.

Dans des pays comme le Guatemala ou le Mexique, la distribution susmentionnée a connu un développement et une utilisation plus importants au cours des siècles cités. Un système qui établissait qu'ils devaient travailler avec force pour les tâches qui leur étaient confiées par des hommes autochtones âgés de 16 à 60 ans.

Lorsque l'abolition de ce système d'utilisation forcée de la main-d'œuvre fut vraiment efficace, c'est en 1812, par le biais de la célèbre Constitution espagnole de cette année-là, que le nom de La Pepa lui a été attribué. Une abolition complète de la même chose à laquelle une série de nuances et de problèmes ont également été ajoutés pour assurer que non seulement cette mesure soit connue dans tous les coins où la distribution des Indiens a été utilisée, mais également pour la rendre vraiment efficace.

Au Moyen Âge , enfin, la distribution était un processus consistant à répartir les maisons des villes reconquises par les chrétiens parmi les soldats ayant participé à la campagne.

Références

Auteurs: Julián Pérez Porto et María Merino. Publié: 2014. Mis à jour: 2016.
borisovka.net: Définition de la distribution (/repartimiento/)

Rechercher une autre définition